Se sentir inspiré par une autre personne et son travail, avoir envie de traiter ce même thême à sa sauce… C’est un moment très récurent dans le quotidien d’un entrepreneur créatif ! Mais dans un contexte où l’on s’inspire et où on inspire les autres, comment savoir ce que nous ressemble et ce qui ne nous ressemble pas ? Est ce que je m’inspire ou est ce que j’imite ? Est ce que j’enrichis mon contenu ou est ce que je me limite ?

Je te parle aujourd’hui de ces situations que j’ai traversé, comme tout entrepreneur, et comment j’ai fini par apprendre à savoir ce qui me ressemble ou non : à opter pour l’authenticité !

« Ça me ressemble » :

Ce que je me dis…

Ce sujet que je viens de voir passer, à travers le travail d’une autre personne, il me parle. Il y a longtemps que je voulais en parler, ou j’aurais pu le vouloir tellement c’est raccord avec mon thème, mon entreprise et mes valeurs. C’est l’essence même du thème abordé qui me plais ! La forme, les effets de style que cette personne à utilisé ? Je m’en fiche… Le fond m’inspire, et je veux moi aussi m’exprimer sur ce sujet, faire partager mon point de vue à mes clients.

D’ailleurs, ce sujet là est totalement susceptible d’intéresser ma clientèle cible ! Il va lui permettre de résoudre telle problématique, tel dilemme… Il me permettra aussi de faire un lien avec ce que je propose.

Pourquoi ça me ressemble :

Avant toute chose, mon discours intérieur est positif ! Ce thème va apporter un plus à mon entreprise, et moi même je vais lui apporter ma touche personnelle. D’ailleurs, je ne m’attarde à aucun moment sur le travail de la personne, mais bien sur ce que moi je pourrais faire comme travail dessus. Ce thème, c’est une opportunité pour moi de montrer qui je suis : je prends un sujet qui me parle, et j’en fais quelque chose qui me ressemble.

« Ça ne me ressemble pas »

Ce que je me dis…

Je vois le travail de cette personne, et tout à coup, j’ai envie de faire aussi bien. La comparaison avec mon propre travail est en ma défaveur, je veux fournir quelque chose à la hauteur de ce qu’elle à crée. Sans le voir clairement, j’ai très envie d’être comme cette personne : je l’admire ! Sa personnalité me plait, sa façon d’aborder un sujet et ce quelque soit le fond, me parle. J’ai envie de faire pareil, car je me dis que j’aurais de meilleurs résultats si j’étais comme elle (que ce soit vrai ou non).

Je n’ai pas l’habitude de parler de sujet de ce genre, ni d’en parler de cette façon… Peut être justement que c’est ce qui me manquait ?

Pourquoi ça ne me ressemble pas :

Ici, ce que je me dis est totalement négatif ! Ce n’est pas le sujet abordé qui me parle : j’ai un petite crise de manque de confiance en moi et ma capacité à fournir du travail de qualité. Je me dis que cette autre personne le fait mieux que moi donc qu’il serait plus sage de faire comme elle. Le danger, c’est d’y perdre mon identité, de proposer des contenus éloignés de ma thématique, voire d’ennuyer ma clientèle. Dans mon discours intérieur, je suis centrée sur l’autre, et sur la comparaison que je fais avec moi. A aucun moment je ne parle de ma passion envers le sujet, de son utilité… Je suis en train de me perdre.

« Ça me ressemblera peut être un jour… »

Ce que je me dis :

J’aimerais tellement aborder ce thème sous forme de vidéo… Mais non, je ne suis pas à l’aise, ça ne me ressemble pas. Je préfère rester à l’écrit, c’est que j’ai toujours fait, et ça je le maîtrise. Je suis plus efficace ainsi, car j’ai l’habitude.

Pourquoi ça me ressemblera peut être un jour :

Des blocages, des barrières, des peurs… On en a tous ! Lorsqu’on les dépasse, c’est ce qui nous fait évoluer et progresser. Ce travail là continue tout au long de notre vie d’entrepreneur ! D’ailleurs, tu l’auras peut être remarqué, je communique très peu au format vidéo. C’est quelque chose que j’aimerais vraiment développer, mais je n’ai pas encore osé dépasser cette « zone de confort ». Je sais pourtant qu’une fois les craintes levées, cela pourrait vraiment me ressembler.

Finalement, rester authentique, c’est avant tout rester attentif. Attentif à ce que l’on se souffle à soi-même. Aux raisons que l’on invoque pour agir de telle ou telle façon. C’est être honnête avec soi-même, oser se dire la vérité. C’est à ces seules conditions que l’on peut créer et proposer un contenu qui nous ressemble vraiment.

Et si on se racontait cette fois où l’on s’est un peu perdu entre ce qui nous ressemble et ce qui ne nous ressemble pas ? Histoire d’en effacer un peu la culpabilité, et de se ré-aligner à ce qui nous correspond vraiment… Rendez-vous dans les commentaires 😉

« J’aide les entrepreneur(e)s à créer et évoluer leur identité visuelle. Je crée pour toi une image de marque authentique, fidèle à tes valeurs. L’objectif ? Attirer une clientèle qualifiée et te démarquer dans ton domaine d’activité. »

Cela peut aussi t’intéresser…

5 raisons d’opter pour la simplicité

Mes clients me demandent souvent de "remplir le vide", avec quelque chose, n'importe quoi, à tout prix ! Le minimalisme effraie, la peur de vide est très présente dans notre mentalité occidentale. Pourtant, la simplicité présente des avantages non négligeables ! Y...

Crée ta charte graphique sans logiciels

Tu es autodidacte en ce qui concerne ta communication visuelle ? Si tu crée ton identité visuelle, tu as surement besoin de créer ta charte graphique toi même. Mais tu ne sais pas utiliser de logiciel de mise en page, et tu n'as pas non plus les besoins complexes...

Ça me ressemble ? Ou pas…

Se sentir inspiré par une autre personne et son travail, avoir envie de traiter ce même thême à sa sauce... C'est un moment très récurent dans le quotidien d'un entrepreneur créatif ! Mais dans un contexte où l'on s'inspire et où on inspire les autres, comment savoir...

Pin It on Pinterest

Share This