Le moodboard est un exercice créatif de plus en plus connu. Je l’utilise au quotidien et demande à mes clients d’en réaliser un en complément du brief tellement il est efficace.

Peut-être que tu te demandes ce que c’est, comment le réaliser, et que tu es un peu désemparée face à cet outil inconnu ? Pas besoin de compétences particulières ! Juste quelques astuces à connaître : je te donne ma technique et mes conseils de graphiste dans cet article.

article sur l'identité visuelle d'une entreprise

Tu peux t’abonner à mon compte SoundCloud pour suivre mes podcasts !

1. Qu’est ce qu’un moodboard, à quoi ça sert ?

Un moodboard, ou tableau d’ambiance, est un regroupement d’éléments choisis afin de former une unité visuelle cohérente. Cela peut être des images, des photographies, des dessins, des citations, des motifs… Ou bien un mélange de tout cela. Quoi que le moodboard contienne, le résultat général doit sembler homogène, exprimer la même chose.

Peut-être que tu connais cet exercice de développement personnel qu’est le tableau de vision, ou de visualisation ? Il consiste à regrouper toutes les images et textes qui nous font penser à un objectif, quelque chose que l’on veut attirer dans notre vie grâce à la loi de l’attraction. Pour le moodboard, c’est le même principe, sauf qu’il s’agit cette fois d’exprimer ce que l’on veut transmettre grâce au visuel.

2. Pourquoi faire un moodboard ? Dans quel cas ?

L’objectif d’un moodboard, c’est donc avant tout de transmettre quelque chose : une idée, une ambiance, un sentiment, des valeurs, etc… plus facilement qu’avec des mots, qui peuvent être limitants.

On peut donc l’utiliser pour :

  • Pour clarifier ses objectifs ou ses attentes vis à vis d’un projet.
  • Pour communiquer sur un projet créatif avec d’autres personnes afin que les échanges soient plus fluides.
  • Pour gagner en cohérence en l’utilisant comme référence d’un projet et rester aligné à son idée de départ.

Il est utile pour tout ce qui passe par le visuel et la création, quelque soit le projet. La création de ton identité visuelle, d’un site internet ou l’amélioration de ton feed instagram par exemple.

3. Quelques exemples de moodboards

Tu peux aussi t’aider et t’inspirer de moodboard existants ! Tu en trouveras de nombreux sur Pinterest. Tu peux faire des recherches par couleur, par style ou par fonction. Voici quelques exemples :

4. Comment créer un moodboard efficace ?

Un moodboard efficace, c’est avant tout un moodboard qui parle de tes objectifs et de tes attentes. Il doit retranscrire fidèlement tout tes ressentis par rapport à ton projet. Toutes les valeurs que tu veux transmettre, l’ambiance dans laquelle tu veux plonger celui qui va le regarder. Voici quelques étapes pour créer ton moodboard :

> Etape 1 : Choisir ton support (digital / print)

La première chose à faire est de décider sur quel support tu veux réaliser ton moodboard.

Si tu n’es pas à l’aise de le faire sur ordinateur, tu peux imprimer ou découper dans des magazines les images qui te parlent et les coller ensemble sur une même feuille. L’avantage de ce système, c’est que tu pourras y inclure des petits objets et des textures, comme du liège, du bois, des plumes d’oiseaux, des paillettes… L’inconvénient, c’est que tu ne pourras le partager qu’en photo… Mais c’est la méthode idéale si tu compte afficher ton moodboard dans ton bureau et que tu sera la seule personne à l’utiliser.

Autrement, il y a plein de solutions au format digital ! Bien plus pratique si tu travailles en équipe ou avec un prestataire, ou si tu as besoin de pouvoir y accéder en un clic de n’importe où. Pinterest est le site parfait pour réunir rapidement une grande quantités d’images et photographies variées. Son fonctionnement même est inspiré du moodboard, pour moi, il n’y a pas mieux. Mais attention ! Sur Pinterest, les images ne sont pas libres de droits, tu peux donc les utiliser pour créer un mooboard et t’inspirer, mais pas directement pour préparer les visuels de ton entreprise.

Tu peux également utiliser Evernote pour plus de souplesse sur la source des images, mais aussi pour enregistrer des textes qui t’inspirent.

> Etape 2 : Réunir des images

La deuxième étape consiste à réunir des images. Je conseille souvent à mes clients de faire cette étape de façon intuitive. C’est à dire de ne pas chercher à contrôler ce que tu mets dans ton tableau, mais plutôt de penser à ta cible, à ce que tu veux lui transmettre, à ton entreprise… Et de mettre les images qui t’y font penser dans ton tableau.

Surtout, c’est un étape qui prend du temps, il ne faut pas chercher à y mettre 50 images d’un coup dans les 10 minutes. Il faut prendre le temps de chercher des images qui te font vraiment vibrer, qui te parlent.

> Etape 3 : Analyser et trier

Une fois que tu juges la quantité d’images suffisantes, tu peux revenir sur ton tableau. Tu vas pouvoir analyser son contenu en te demandant pour chaque image : qu’est ce qui fait que tu l’as ajouté ? Si ta réponse est cohérente avec tes objectifs, ta cible, ton projet, alors tu peux la garder. Sinon, tu peux la supprimer.

Après ce premier tri, regarde à nouveau ton tableau, dans son ensemble cette fois. Y a-t-il des images qui dénotent, qui s’accordent visuellement mal à l’ensemble des autres images ? Tu peux également les supprimer.

> Etape 4 : Sélectionner et créer le visuel du moodboard

La dernière étape pour créer ton moodboard consiste à sélectionner les images les plus représentatives. L’idéal c’est d’en choisir une dizaine, afin de créer une présentation de moodboard claire et lisible. Tu peux également y ajouter une palette de couleur, avec les couleurs qui ressortent le plus dans l’ensemble des images.

Pour mettre en page ton moodboard, tu peux utiliser mon petit préféré : Canva.com ! Tu pourras y utiliser des cadres et faire glisser directement tes photos dedans : en quelques clics, ton moodboard sera prêt !

5. Son utilité dans mon quotidien de graphiste

Le moodboard est un excellent outil et exercice que j’utilise au quotidien et que je demande à mes clients au moment du brief.

> Il me permet de connecter avec mon client : j’aime travailler en équipe, et lui demander de participer sur cette toute première étape me permet de mettre en place des échanges d’idées bénéfiques à tout le projet.

> Il me permet de saisir rapidement l’ambiance à donner au projet : en un seul coup d’oeil, je peux voir et comprendre quelles sont les attentes de mon client, quelles sont les couleurs qui le représentent le mieux… Ou encore le style de mise en page qui lui plait ! Ma proposition d’identité visuelle n’en sera que plus efficace.

> Il me permet de créer une ambiance photographique de référence : un moodboard axé sur l’iconographie de la marque, qui permettra à mon client de comparer les futures images qu’il voudra intégrer à ses supports. Lorsque la prestation sera terminée, le moodboard continuera à le guider !

Image Pinterest de l'article sur l'identité visuelle d'une entreprise

Créer un moodboard, quelque soit ton projet, va te permettre de mettre au clair tes objectifs, de prendre conscience de ce que tu vas transmettre comme ambiance, comme idées, mais aussi de garder le cap au fil de tes créations de support de communication.

Tu pourras le faire évoluer au fur et à mesure que ton projet évolue, pour que tes visuels soient toujours plus alignés à ton contenu et à ton projet de fond. Une fois ton moodboard prêt, tu pourras te pencher sur la création de ton identité visuelle pour approfondir. J’ai d’ailleurs crée un challenge gratuit afin de t’accompagner dans cette nouvelle étape !

Noémie Ciborek, graphiste freelance

Graphiste freelance depuis 2014, je mets mon savoir faire et ma créativité au service de tes projets d’entrepreneur passionné ! Je crée pour ton entreprise une image de marque alignée avec tes valeurs, et réponds à tous tes besoins en communication visuelle.

Praesent quis nec venenatis, id justo

Pin It on Pinterest