Créer son site web, c’est une sacrée étape à passer. C’est un investissement en soi et en son entreprise, et il est primordial que ton site internet soit réussi car c’est l’endroit où tes prospects vont décider si oui où non ils vont acheter.

Car c’est là tout l’objectif d’un site internet ! Permettre aux (futurs) clients de te découvrir, de comprendre qui tu es et si oui ou non ton produit / service peut les intéresser. Pour toutes ces raisons, créer un site web est souvent source de stress… et de blocages ! Je te donne donc aujourd’hui les 10 étapes (dans l’ordre) qui vont te permettre de passer ce cap avec plus de sérénité.

1. Les bases

Comme pour toute création de support, il est indispensable de travailler les bases en amont, afin que cet investissement ne se transforme pas en dépense inutile, qu’il faudra réinvestir par la suite.

Le ou les objectif(s) : En général, l’objectif d’un site est, comme expliqué plus haut, de convertir le prospect en client. Mais tu peux aussi avoir pour objectif de partager ton expertise (articles de blog), ou de mettre en lien des professionnels… A toi de trouver le ou les objectif(s) qui collent avec ton activité. Il faut aussi prendre en compte la cible de ton entreprise.

L’identité visuelle : Sans identité visuelle, pas de création de supports efficaces. C’est elle qui assure l’harmonie entre tous tes supports, qui transmet visuellement tes valeurs et permet de plonger tes clients dans ton univers, de les aider à t’identifier comme étant professionnel et investi, à assoir ton image de marque…

A quelle place se situe ton site dans ta stratégie ? : Quel rôle va jouer ton site dans ta conversion de prospect à client ? A quel moment intervient-il pour te permettre d’être efficace ? Dans quelle stratégie il s’inscrit ? Cette réflexion va te permettre déjà de commencer à appréhender toutes les fonctionnalités que ton site devra remplir. Est ce qu’il à un rôle dans l’inscription à ta newsletter ? Oui ? Alors il faut prévoir un module/formulaire d’inscription, etc…

2. La liste des besoins

Cette liste se prépare en analysant le point précédent, à quelle place se situe ton site dans ta stratégie. Si tu as bien travaillé ce point, tu auras normalement les réponses aux points suivants :

Les fonctionnalités du site : Quelles fonctions ton site web doit remplir ? Inscription à la newsletter, publication d’articles de blog, paiement en ligne des prestations, présentation de tes produits (e-commerce), etc…

Publication de contenu : Après avoir listé tous tes besoins, il faut se pencher sur la publication de contenu. Souhaites tu être autonome pour publier et mettre en page tes produits, articles de blog, etc, ou préfères-tu déléguer cette partie pour avoir plus de temps pour travailler ? As-tu besoin d’un prestataire pour la rédaction ? Pour la publication et la maintenance du site ? Les deux ?…

Si tu as besoin d’aide pour créer du contenu captivant, en accord avec qui tu es, avec ton histoire, bref : de travailler ton storytelling voire de déléguer cette partie, je t’invite à contacter Julia de La Plume et le Renard, Copywriter & Web Strategist ♥

3. L’architecture du site

Avoir une bonne architecture de site, c’est s’assurer que tes prospects n’auront pas de mal à naviguer sur ton site, ils ne se perdront pas, et n’hésiteront pas entre 36 options. Tout doit être fait pour le guider du début à la fin.

Et pour ça, ton menu ne doit pas être trop conséquent ou trop complexe. Tout doit être pensé pour donner envie de visiter le site. Par exemple, un bouton sur la page d’accueil peut rediriger vers ton « à propos », qui lui peut rediriger vers tes prestations, qui peuvent elles même rediriger vers ta page contact. Un de tes articles de blog phare peut aussi rediriger vers le produit qui lui correspond.

ex : Dans le cas d’une entreprise de produits de beauté éthiques et naturels -> Sujet de l’article « La casse des cheveux lors du brossage » qui redirige vers le produit « Masque pour cheveux abîmés 100% naturel ».

Il s’agit en gros de choisir quelles seront les pages principales et les pages secondaires, prévoir le plus possible le « trajet » d’un client sur ton site, puis de lister toutes les pages dont tu auras besoin pour créer ton site web.

4. Le contenu de chaque page

Attention : je ne parle pas encore ici de rédaction de contenu, mais plutôt de décider de quoi tu vas parler sur cette page, dans quel ordre, de commencer à prévoir la forme que va prendre ton texte, à quel endroit tu vas insérer une image ou un bouton d’appel à l’action.

L’idée, c’est de commencer à appréhender ce à quoi vont ressembler tes pages, sur quelle page il faudra insérer tel module, tel formulaire… En fonction de l’objectif de le page concernée ! Par exemple, pour préparer un page de vente, vas-tu prévoir la liste des bénéfices de ce que tu vends ? Une courte présentation de toi ? Une section FAQ avec les questions les plus fréquemment posées ? La liste de ce que ton produit / service comprends et son tarif ?… et dans quel ordre vas tu organiser tout cela ?

5. Sur quels mots clés tu veux te positionner ?

Pour avoir plus de visiteurs, il est important de travailler un minimum ton référencement afin de ressortir plus facilement dans les recherches Google.

Pour ça, avant de rédiger chaque page, chaque article de blog, il te faut réfléchir sous quels mots clés tu as envie que l’on te trouve. Par exemple, en temps que graphiste, les mots clés en lien avec mon sujet sont « logo », « création de logo », « graphiste », « identité visuelle »….

Il te faut ensuite définir un ordre d’importance, choisir un mot clé principal, puis un secondaire, et un troisième. Sachant que le mot clé « logo » est plus qu’utilisé, je vais plutôt avoir tendance à utiliser le mot clé « identité visuelle » comme mot clé principal, car il correspond d’avantage à mes valeurs sachant qu’un logo sans identité visuelle n’est pas efficace. Tu peux aussi choisir de travailler avec un(e) pro du référencement, qui t’aidera à mettre en place une stratégie efficace.

Tu as besoin de travailler ton référencement de façon plus pro ? Je t’invite à contacter Pauline Langlois, webdesigneuse ♥ qui propose une prestation de référencement, et qui est très à l’écoute de ses projets clients !

6. Rédiger le contenu

Sans le contenu, ton prestataire ne pourra pas réaliser ton site web ! Afin qu’il puisse tenir les délais que tu lui as fixé, il est préférable que tu ai rédigé (ou fait rédiger, si tu délègues cette partie) les contenus à l’avance, quitte à les modifier par la suite.

Ne pas perdre de vue tes objectifs : N’oublie pas quel est le but de la page / de l’article de blog, et à qui il s’adresse. Cela va guider ton écriture dans le bon sens, te permettre d’être plus efficace dans ta rédaction.

Choisir ton style d’écriture : Vas tu tutoyer ou vouvoyer ? Est ce que le ton sera léger voire humoristique, ou encore sérieux ? Quelles sont tes expressions favorites, les mot que tu utilises le plus souvent ? Quelles histoires/vécu as tu envie de partager ? A travers ton écriture tes lecteurs doivent pouvoir faire connaissance avec toi.

7. Choix des images / photographies

Si tu délègues la partie créative, la création de bannières ou d’en têtes ne te posera pas de soucis. En revanche, il te faudra choisir les photographies et les images à utiliser pour illustrer telle page ou tel article. Tu choisiras de préférence des photos de qualités, crées sur mesure pour cela (par toi même si tu as des talents en photographie ou par un professionnel) ou alors libres de droits et d’utilisation commerciale.

Il faudra aussi et surtout faire attention à ce que le style photographique soit cohérent. S’il a été défini par ton identité visuelle, tu ne devrais pas avoir de mal à le suivre. Sinon, tu peux créer un moodboard pour t’aider à garder une ligne directrice : toutes les images, même sur des pages différentes, doivent d’accorder entre elles.

8. Faire appel à un prestataire ou faire soi même ?

Ce choix là est strictement personnel, mais doit être fait. Il faut prendre en compte qu’un simple site vitrine représente déjà un certain budget (pas moins de 1000€ en général lorsque l’on prends tout en compte) et la note peut vite grimper lorsqu’il s’agit d’un e-commerce. Faire soi-même est donc la solution la plus économe. Toutefois…

Faire soi même représente un très gros investissement… en temps ! Pour que tout soi fait comme il faut, il va falloir s’informer, se former, réaliser des visuels, peut être même apprendre quelques notions de code. De plus, ce n’est pas sans risques : un site mal conçu peut présenter des bugs à tes clients (ce qui n’est pas très professionnel) ou ne pas être suffisamment sécurisé et laisser passer des spams en commentaire, voire pire : des tentatives de piratage.

Confier la tâche à un prestataire est de loin la solution la plus sûre et la plus professionnelle quant au résultat. En revanche, si tu es doué(e) en informatique, avec un peu de débrouillardise, c’est tout à fait faisable.

9. Etablir un cahier des charges précis

Afin de te faciliter la tâche lors de ta recherche de prestataire, pour demander un devis ou tout simplement pour t’organiser et avoir une rigueur dans la création de ton site web, il est indispensable d’établir un cahier des charges précis.

Qu’est ce qu’un cahier des charges ? C’est finalement ce que l’on vient de faire ! La liste de tes besoins et attentes, de ce qui doit être crée et comment. Je t’invite donc à reprendre chaque point et à mettre tout cela au propre. Grâce à ce cahier des charges, le devis de ton prestataire n’en sera que plus précis lui aussi ! Exit les malentendus ou les frais imprévus.

10. Choisir un prestataire et prévoir un budget

Tu t’en doute bien, la dernière étape est de choisir ton prestataire (si tu délègue cette tâche) et de prévoir ton budget.

Si tu ne fais pas appel à un prestataire, il te faudra quand même prévoir un budget : un hébergement web et un nom de domaine c’est minimum 40€/an. A cela, il faut ajouter l’achat d’un thème fonctionnel et personnalisable (pour l’accorder avec ton identité visuelle), on en trouve de très bien dans les 60€. Il faut aussi prévoir tout frais supplémentaire, par exemple, pour une fonctionnalité de réservation de chambres d’hôtel, les modules sont souvent payants et les prix varient beaucoup… Cela peut être utile pour toi de préparer ton budget en reprenant ton cahier des charges point par point et en définissant ce qui va te couter de l’argent ou non et si oui, combien.

Dans le cas où tu vas faire appel à un prestataire, le prix de sera communiqué via un devis, mais choisir son prestataire n’est pas toujours chose aisée. Est ce que le prix proposé est correct ? La personne est-elle réellement compétente ? Pour bien choisir ton prestataire, je t’invite à effectuer plusieurs devis, mais à ne pas forcément te fier au prix le plus bas : demande plutôt à voir des sites qui ont été réalisés par cette personne, et dirige toi vers le prestataire qui te semble le plus qualifié, qui a un style plus proche de ce que tu recherches.

Qui sommes nous ?

Je m’appelle Noémie, je suis graphiste freelance, et je m’associe à Pauline Langlois, webdesigneuse, pour créer un site internet qui réponde à tous tes besoins…

Pin It on Pinterest

Share This