De plus en plus de marques mettent en avant un côté authentique et proche de ses clients, affichent leurs valeurs et leur personnalité. On ne se contente plus de vendre un produit ou un service, on fait un effort sur la communication pour créer du lien.

Dans cet article, je vais t’expliquer pourquoi c’est important de connaitre ton client si tu souhaites que ta marque connecte avec lui. On va voir pourquoi c’est important de générer des émotions chez ton prospects afin de créer un lien fort entre lui et ta marque. Je vais également t’expliquer comment faire passer ces valeurs et émotions à travers tes designs et tes mises en page et enfin, je te parlerai de l’importance de l’empathie.

article sur l'identité visuelle d'une entreprise

1. Connais ton client avant tout

> A qui est ce que tu t’adresses, quelle est ton audience ?

Difficile pour ta marque de connecter avec les émotions de ton client si tu ne sais pas qui il est, ce qu’il aime, ce qui l’intéresse… La première chose à faire est donc de définir quel type de personnes est le plus susceptible de faire appel à toi ou d’acheter tes produits / services.

C’est une étape qui génère beaucoup de crainte : la peur de fermer la porte à d’autres catégories de prospects et de se priver d’une part de revenu est la plus fréquente. C’est pour cela que j’ai formulé la phrase de cette façon. L’idée en faisant ces choix n’est pas de fermer la porte à une majorité de personne, mais plutôt de définir qui est le plus susceptible de te donner de l’argent pour ce que tu proposes.

En faisant cela, toute ta communication sera orientée pour connecter avec les clients les plus pertinents pour toi et ton entreprise. Rien ne t’empêche à côté d’accepter d’autres types de cible si on te le demande.

> Comment est-ce que tu peux l’aider ?

Une fois que tu as défini ta clientèle cible, il faut la connaitre, la comprendre… Mais surtout comprendre quelles sont ses problématiques principales, et quelles émotions cela génère chez elle. Par exemple, si tu es coach en entrepreneuriat et que ta cible principale ce sont les femmes entre 30 et 45 ans, tu peux imaginer et intervenir sur tout un tas de problématiques et d’émotions. Le stress de se mettre à son compte si tu t’adresses aux créations d’entreprises, la sensation de ne plus arriver à évoluer si l’entreprise existe depuis longtemps, les blocages par rapport à l’argent, etc.

Essaie de faire un rapprochement pertinent entre ce que tu proposes, ce qui pose problème à tes prospects cible, ce dont ils ont besoin, ce qu’ils ressentent tant que ce problème n’est pas résolu, ce qu’ils pourraient ressentir si une solution efficace leur était apportée…

2. Quelles émotions tu veux transmettre ?

> Les émotions connectent les gens

Comment les gens se sentent quand ils interagissent avec ta communication ? Avec toi ? Avec ton produit / service ? Ils vont forcément ressentir quelque chose, que ce soit positif ou négatif, chaque interaction crée une émotion. L’être humain est ainsi fait que ce sont ses interactions émotionnelles qui le guident au quotidien. Ce sont elles qui le connectent au monde extérieur, aux gens, mais aussi à son environnement.

Certaines sont très conscientes, comme lorsque je vois quelqu’un jeter ses déchets par la fenêtre de sa voiture (colère), ou lorsque voit quelqu’un que j’aime et que ça me rend heureuse (joie, amour). D’autres sont plus inconsciente, comme lorsque je vois une écriture manuscrite et que cela me suggère quelque chose de vrai et d’authentique, ou encore lorsque qu’il y a beaucoup de vert tendre et de bleu et que sans y penser je suis plus apaisée.

Quand on comprend tout cela, on comprend qu’après la problématique et le besoin qu’elle crée, ce sont les émotions qui vont faire que ton client achète spécifiquement auprès de toi ou non. Si tu veux faire l’exercice, tu peux te demander qu’est ce qui fait que tu achètes auprès de telle entreprise et non de sa concurrente.

> Pepsi ou Coca-Cola ?

Pepsi ou Coca-Cola ? Souvent les personnes qui préfèrent Coca-Cola disent préférer le goût, plus authentique “un vrai goût de Coca”. Pourtant les études test à l’aveugle prouvent que les consommateurs préfèrent le gout de Pepsi ! Ce n’est donc pas le goût qui est préféré chez Coca-Cola, mais les impressions et les émotions que la marque crée chez l’acheteur. Coca-Cola utilise du rouge (lié à l’alimentaire en psychologie des couleurs) et une police d’écriture manuscrite (authenticité). La marque a également crée tout un mythe autour de son produit… est-ce que tout cela est un hasard ?

L’argument principal de Pepsi est “notre produit à meilleur gout et c’est scientifiquement prouvé”. Même si c’est vrai, Pepsi vends un produit avec des arguments concrets alors que Coca-Cola vends tout un univers et des valeurs avec son produit. D’ailleurs, Pepsi utilise du bleu (confiance, qualité) et une police d’écriture sans serif (plus impersonnelle). Le débat Pepsi ou Coca-Cola résume à lui tout seul la bataille entre le choix raisonnable (basé sur le concret) et le choix émotionnel (basé sur l’affect).

Si tu veux en savoir plus sur le fameux débat Pepsi ou Coca-Cola, clique ici, l’analyse faite par La Tribune est vraiment très intéressante.

> Quelles actions / améliorations veux tu inspirer à ton client ?

Partant de cet énorme constat, où est ce que tu en es dans ton entreprise ? Les émotions que tu déclenches chez ton client lui permettent-elles de connecter avec ta marque ? Est ce qu’en parcourant tes supports de communication, ton client peut saisir tes valeurs, tes messages implicites ? Est ce que tes choix de communication lui permettent de se sentir compris non seulement dans son besoin concret mais aussi dans son émotionnel ?

En ayant bien défini le client le plus susceptible de faire appel à toi, ses problématiques, ses besoins et ses émotions face au problème et après l’avoir résolu, tu vas pouvoir adapter ton identité de marque pour donner l’impression à ton client que le message que tu véhicules à été écrit pour lui.

C’est à ce moment là que la connexion se crée, puisque tu exprimes et transmets des émotions.

3. Comment tu peux exprimer et transmettre des émotions avec tes visuels ?

> Etudie la psychologie des couleurs

Toute marque devrait se renseigner sur la psychologie des couleurs avant de créer son identité visuelle : oui, les couleurs que tu utilises ont un impact émotionnel sur tes clients !

Par exemple, le rouge est beaucoup utilisé dans l’alimentaire car il stimule l’appétit. Le bleu est souvent utilisé pour des prestations de service ou d’informatique, car il inspire le calme et la confiance.

Les couleurs sont à mon avis l’élément le plus important de ta communication, avec même de loin, même sans lire, elles expriment déjà quelque chose et posent le ton du message à faire passer, et ce quelque soit le domaine.

> Choisis tes polices d’écriture en fonction de ce que tu veux que ton client ressente

Les polices d’écriture également permettent à ton client de connecter avec les valeurs de ta marque. Il peut donc être intéressant de voir ce qu’évoquent les différent style de polices d’écriture. Par exemple, les polices serif vont faire passer des valeurs d’élégance, classique, évoquer la stabilité.

Tu peux te demander ce qui est le plus pertinent pour ton audience et choisir des polices qui te permettront de connecter avec les émotions de tes clients.

> Garde en tête la cible et les émotions à transmettre lorsque tu communiques

Au moment où tu vas rédiger et créer tes supports de communication, tu peux prendre le temps de relire un petit résumé des caractéristiques de ta clientèle, histoire de te remettre en tête ses émotions par rapport à cette problématique que tu proposes de solutionner.

Pour la rédaction, imagines toi en train de parler (oralement) à ta clientèle cible, et de répondre à ses problématiques, de lui apporter tes solutions. Pour la création, utilises des éléments qui renforcent les émotions et valeurs que tu souhaites faire passer.

C’est une étape toute simple qui peut vraiment tout changer !

> Choisis des photos et des images qui posent l’ambiance émotionnelle de ta marque

Les photographies et l’ambiance photographique sont des éléments très souvent négligés, déjà dans l’identité visuelle, mais encore plus lors de la création de supports. Elles sont pourtant très attractives, et une photographie non adaptée ou dont l’ambiance crée une dissonance avec le support peut vraiment gâcher un visuel et empêcher la connexion de se faire.

Par exemple, si tu crée un visuel qui parle de naturel et d’authenticité, mais que tu choisis une photographie où la pose est très travaillée, la personne très maquillée et habillée sur son 31, le message transmit est contradictoire. Ta marque ne peut donc pas connecter avec les émotions de ton client.

> Enrichis ton identité visuelle avec des illustrations, des icônes, des formes qui vont diriger l’oeil et provoquer des émotions

Je le répète souvent, car c’est ultra important, mais l’identité visuelle d’une entreprise, c’est un égrégore d’éléments qui tous ensemble expriment un même message. Avoir des illustrations, des icônes ou autres bien conçus qui viennent soutenir l’identité de marque permet du même coup de renforcer le message. Plus d’éléments (cohérents et pertinent) avec lesquels interagir, c’est aussi d’avantage d’émotions qui feront que ton client connecte avec ta marque.

> Utilise l’exercice du moodboard

Faire un moodboard pour poser l’ambiance visuelle de tes supports de communication et de ton identité de marque en général est vraiment utile pour vérifier la cohérence visuelle des supports que tu crées. Par simple comparaison, tu peux t’assurer que ton visuel s’harmonise bien avec ta marque et ses valeurs, qu’il ne dénote pas du reste de ton contenu.

4. Partage ta personnalité à travers tes designs

> Les gens veulent connecter avec de vraies personnes

Connecter avec de vraies personnes, ça veut dire plusieurs choses. Ça veut dire vraies dans le sens authentiques, transparentes, ce qui traduit un besoin de pouvoir être en confiance. Ça veut dire vraies dans le sens humaine, pas de messages impersonnels, de réponses automatiques… Ça veut aussi dire vraies dans le sens avec lesquelles on va pouvoir créer un lien, qui vont nous considérer en tant qu’individu.

Tout se résume à l’attention et la considération que tu vas porter à ton client ou qu’il va sentir que tu lui portes. Je fais bien la distinction car un message certes automatique mais ultra personnalisé (convivial, qui reprends le prénom de la personne, et qui réponds très précisément à sa problématique) peut être tout aussi efficace qu’un message spontané. Encore une fois, tout est une question de véhiculer et faire passer des émotions.

> Concentres toi sur les points commun que tu as avec ton client

Si tu sais répondre à la problématique de ton client, c’est peut être car tu l’as rencontré un jour à titre personnel ? Essaie de trouver quels sont les points communs que tu as avec ta cible et n’hésite pas à les réutiliser ou les raconter sous forme d’anecdotes personnelles. Non seulement ce partage d’expérience et de ressentis permettra à ton client de se sentir compris, mais aussi de voir que tu es réellement capable de l’aider.

> Utilises la photographie et oses te montrer (portrait, mood, vie quotidienne…)

Toujours dans l’idée que tes clients veulent connecter avec de “vraies” personnes, te montrer sur certains de tes supports et dans ta communication est vraiment important. Avoir quelques photos professionnelles pour permettre à ton client de te rencontrer même virtuellement va renforcer sa confiance.

> Fais la liste des traits de ta personnalité et exprime les dans ta communication de marque

Ta façon de communiquer, tes photographies, tes visuels… Tous les éléments de ta communication doivent exprimer qui tu es. Essaie de faire la liste de ce qui te définis, ce qui fait partie de ta personnalité, et trouve comment les traduire dans ta communication, comment montrer qui tu es. Montrer ta personnalité va vraiment permettre à ta cible de créer du lien avec toi et avec ta marque.

> Ne te bases pas sur des mises en page standard, créé tes propres visuels

Pour que ton client connecte avec ta marque, il faut que celle ci soit unique et partage quelque chose d’unique. Ma dernière recommandation pour partager ta personnalité à travers tes designs… C’est de créer ou faire créer tes propres designs sur mesure et d’éviter au maximum les templates tout prêts que l’on peut trouver sur les plateformes pour la simple et bonne raison que tout le monde les utilise. Une mise en page qui n’est pas conçu en fonction de tous ce dont on a parlé dans cet article ne sera pas apte à créer une vraie connexion avec ton client.

5. Pourquoi l’empathie compte ?

> Les gens veulent se sentir écoutés

Pour une solution adéquate, il faut comprendre la problématique et les besoins du client. Quoi de mieux pour ça de se mettre à sa place, et d’utiliser son empathie pour comprendre ses problématiques et appréhender ses besoins ? L’empathie et l’intuition sont des outils précieux qui vont de pair et que j’utilise au quotidien.

L’empathie, c’est aussi prendre le temps d’être à l’écoute ! Non seulement c’est agréable pour ton client de sentir que tu t’intéresse réellement à sa problématique, ses besoins et ses émotions, mais en plus c’est une vraie mine d’or d’information qui te permettra de comprendre toujours mieux tes prospects et de leur proposer des solutions toujours plus adaptées.

> Les gens veulent voir que l’on est comme eux

Inutile de se montrer parfait ! Il vaut mieux aller vers la simplicité, partager le quotidien, les humeurs, les erreurs, bref : tout ce qui fait de toi un humain. Quelqu’un de parfait d’infaillible, c’est intimidant, on a pas forcément envie de lui confier nos faiblesse, de se montrer vulnérable, on peut avoir peur d’être jugé…

En te montrant toi même sous ton vrai jour, avec tes forces et tes faiblesses, tu fais directement tomber cette barrière entre toi et ton client. Ça lui permet aussi d’apprendre à mieux te connaitre : créer du lien, ça demande un échange dans les deux sens qui n’est possible que si tu partages en toute authenticité.

Image Pinterest de l'article sur l'identité visuelle d'une entreprise

Pour conclure, si je n’avais qu’un seul conseil ce serait celui d’oser définir et montrer qui tu es, et quelles valeurs tu souhaites porter avec ta marque. Ton client y sera très sensible et ta marque pourra connecter avec ses émotions. Au dela d’un produit ou service, en créant un lien avec ton prospect tu lui permet de donner du sens à son acte d’achat.

Noémie Ciborek, graphiste freelance

Graphiste freelance depuis 2014, je mets mon savoir faire et ma créativité au service de tes projets d’entrepreneur passionné ! Je crée pour ton entreprise une image de marque alignée avec tes valeurs, et réponds à tous tes besoins en communication visuelle.

Pin It on Pinterest